Patrimoine arboré

Chardons et mauvaises herbes

Les propriétaires dont les parcelles sont envahies par les chardons et autres mauvaises herbes sont tenus de les nettoyer avant le 15 juin. Passé ce délai, il y sera procédé d'office, aux frais des propriétaires et les contrevenants seront poursuivis.

Chenilles processionnaires

Les pins noirs, pins sylvestres, cèdres et chênes peuvent recéler des nids de chenilles processionnaires, dont les poils urticants causent d'importantes réactions allergiques chez l'homme et des dégâts fatals chez les animaux domestiques. Le Domaine Nature et Paysage recommande aux propriétaires, fermiers ou locataires de terrains abritant ces espèces d'arbres de les débarrasser des nids de chenilles processionnaires durant la saison morte.

Pour lutter contre cet insecte, il suffit de couper l'extrémité de la branche où le nid s'est fixé, puis de brûler le tout. Les entreprises de travaux forestiers peuvent se charger de ces nettoyages. Si des processions de chenilles descendent de leur nid, empressez-vous de les détruire par tous les moyens possibles, notamment en les ramassant à la pelle pour les brûler.

"Déposés sur les troncs des chênes d'août à septembre, les œufs de la processionnaire du chêne éclosent au printemps suivant; elles grandissent jusqu'à une longueur de 4,5 cm environ. Le soir, les chenilles sortent en procession (six à huit rangs serrés). Chez la processionnaire du pin, les chenilles mesurent environ 3,5 cm. Elles se déplacent en file indienne, la procession pouvant s'étendre sur plusieurs mètres".

Il est rappelé aux propriétaires, fermiers ou locataires de terrains sur lesquels se trouvent des pins noirs ou des pins sylvestres qu’ils doivent les débarrasser de leurs nids de chenilles et brûler ces derniers. Il est indispensable que ces nids soient détruits avant la descente des chenilles, c’est-à-dire avant les premiers jours du printemps. Les personnes qui n’auraient pas nettoyé leurs arbres d’ici au 31 mars sont passibles des peines de police, sans préjudice d’éventuelles demandes de dommages-intérêts.

Élagage des arbres - Taille des haies

Selon l'article 76 de la loi sur les routes, les propriétaires, locataires ou fermiers sont tenus de couper à une hauteur de 4,50 mètres au-dessus du sol les branches s'étendant au-dessus de la voie publique (routes cantonales, chemins communaux, chemins privés).

Les haies doivent être taillées à 2 mètres de hauteur. Dans les courbes et à l'intersection des routes ou lorsque la sécurité de la circulation l'exige, le département peut imposer la réduction de la hauteur des clôtures et des haies.

Les intéressés doivent effectuer les travaux nécessaires avant le 15 juillet. Passé ce délai, il y sera procédé d'office, aux frais des contrevenants, sans préjudice des peines prévues par les règlements de police. [Cf. Loi sur les routes (LRoutes - L 1 10) et Règlement sur la conservation de la végétation arborée (RCVA - L 4 05.04)].

Entre les propriétés voisines, les arbres, arbustes et haies vives ne peuvent dépasser 2 mètres de hauteur que s'ils se trouvent à 2 mètres au moins de la ligne séparant les deux fonds.