En bref

Chêne-Bourg, la cadette des communes genevoises

Chêne-Bourg, commune où il fait bon vivre, a su s’adapter aux exigences de la vie contemporaine tout en conservant les témoignages de son passé.

Créée en 1869 par la division de Chêne-Thônex, Chêne-Bourg est la plus jeune et la plus petite commune genevoise. Avec une population de 7'999 habitants (au 31 décembre 2009) pour une superficie de 128 hectares, elle est toutefois l’une des plus denses du canton avec 62 habitants par hectare.

Située au cœur des Trois-Chêne, adossée au cours d’eau de la Seymaz, elle est traversée par l’important axe routier de la rue de Genève qui relie l’agglomération annemassienne au centre ville. Cet emplacement stratégique en fait un pôle économique régional fort de nombreux commerces et industries. La récente suppression du goulet a renforcé l’importance de cette pénétrante en améliorant sensiblement la circulation des transports publics.

Les autorités chênoises ont toujours été soucieuses d’assurer un développement harmonieux de la commune et d’offrir à la population un cadre de vie agréable. Chêne-Bourg a su conserver une bonne mixité entre activités et logement et entre habitat collectif et individuel. Sa situation géographique lui impose une circulation automobile importante, mais de nombreux cheminements piétonniers permettent néanmoins de se déplacer en toute quiétude et rejoindre les principaux pôles d’intérêt, comme le Centre sportif intercommunal Sous-Moulin, les commerces du centre du bourg ou encore les différents parcs publics. De même, une activité culturelle importante permet à la population de bénéficier de spectacles de qualité dans la nouvelle salle Point Favre.

Si aujourd’hui et demain sont bien maîtrisés, les autorités municipales se soucient néanmoins de l’avenir plus lointain de la commune. Dans ce domaine, elles ont la ferme volonté d’intégrer systématiquement les principes du développement durable dans tout nouveau projet. Chêne-Bourg fait partie des communes qui œuvrent dans l’élaboration d’un Agenda 21 communal et le Conseil administratif veille à ce qu’à chaque occasion, les trois piliers fondamentaux que sont le social, l’environnement et l’économie soient équitablement respectés.

Cette préoccupation est particulièrement à l’esprit dans le cadre des études d’urbanisme en cours pour le quartier de la gare qui constitue sans nul doute le secteur de la commune appelé à subir la plus importante transformation dans les années à venir. En effet, la prochaine réalisation de la liaison ferroviaire Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse (CEVA), avec l’ouverture d’une gare à Chêne-Bourg, va générer un essor important pour le centre du bourg. Cette nouvelle ligne ne constituera pas uniquement un nouveau moyen de transport public qui viendra compléter l'offre actuelle, mais son arrivée contribuera également au développement économique de la région et entraînera une modification fondamentale de la commune en supprimant, notamment, une barrière physique qui sépare aujourd’hui le Nord et le Sud.

Dans tous les cas, les autorités chênoises veilleront à ce que la commune ne se transforme pas en cité-dortoir ou en banlieue administrative. Chacun y trouvera sa place pour que Chêne-Bourg reste un endroit agréable à vivre et travailler.

actualité

CEVA

Premières plantations de la voie verte
Invitation à la population
le lundi 20 mars 2017 à partir de 11h30

Contact

Mairie

Avenue Petit-Senn 46
case postale 148
1225 Chêne-Bourg

T 022 869 41 10
F 022 348 15 80
mairie@chene-bourg.ch

Horaires

Lundi à mercredi
08h30 à 12h00
14h00 à 16h30

Jeudi
08h30 à 12h00
14h00 à 18h30

Vendredi
08h30 à 12h00
14h00 à 16h00