Eco-label de Chêne-Bourg

Dans le cadre de l'Agenda 21 de la commune de Chêne-Bourg a mis en place le programme Eco-Label de Chêne-Bourg. Celui-ci a pour objectif de promouvoir
le développement durable au sein de la commune, en particulier auprès des commerçants et des entreprises
locales. Ceci, par des actions simples et concrètes à la portée de tous.

Les 4 objectifs phares du projet sont :
• Améliorer le tri des déchets auprès des commerçants de la commune
• Réduire la consommation énergétique
• Augmenter les pratiques de mobilité douce au sein de la commune
• Réduire la consommation d'eau

Résultats du programme Eco-Label en 2012
Depuis mars 2012, 74 entreprises ont signé leur engagement

Exemples:
• Carrosserie de Chêne, optimisation de l'éclairage (LED) et isolation complète du bâtiment afin d'atteindre 'objectif de réduire de CHF 1’000.- la facture d'électricité/chauffage annuelle (investissement de CHF 60'000.-).
• Dallais SA, installation d'une infrastructure de récupération l’eau de pluie afin de réduire la consommation d'eau dans les WC ou autres domaines sanitaires.

Cérémonie Eco-Label 2012

Mesdames et Messieurs,

Promouvoir le développement durable n’est pas qu’un simple slogan de campagne politique ou de campagne publicitaire mais une réelle nécessité. Pour pouvoir parier sur le futur, il est indispensable qu’ensemble nous le construisions.

Chêne-Bourg, la plus petite commune du canton, mais la troisième en densité, en est convaincue.

Après avoir élaboré un Agenda 21 communal et obtenu le label « Cité de l’Energie », notre commune se devait de poursuivre dans son rôle d’impulsion. Le 14 mars dernier lors de notre rencontre annuelle avec les représentants du tissu économique Chênois, nous avons présenté et lancé officiellement l’Eco Label des Entreprises.

Ce projet de partenariat public-privé qui a fait l’objet d’un long et important travail en amont dès 2011, nous a particulièrement enthousiasmés par son concept accessible et intelligible par tous.

Articulés sur 4 axes – tri de déchets, consommation énergétique, mobilité et consommation d’eau -, les contrats d’engagement se basent sur des actions simples et à la portée de tous les secteurs d’activités qui font notre économie.

Les entreprises privées et les pouvoirs publics s’engagent à la mise en œuvre de projets en faveur du développement durable tout en générant des économies pour les uns et les autres.

L’accueil fait à l’Eco Label par les entreprises, les commerçants et les artisans de Chêne-Bourg ne peut que nous réjouir. En trois mois, ils étaient dix-sept. En trente-sept semaines, le temps d’une gestation, ils sont septante-trois à avoir pris des engagements fermes. Si la réduction de la consommation énergétique et l’amélioration du tri des déchets sont plébiscitées, nous avons des entreprises ambitieuses qui s’engagent même sur les quatre axes proposés.

Le processus développé par Chêne-Bourg et Sponsorize, notre mandataire, intègre quatre phases : le diagnostic, l’implémentation, la vérification et la certification. Notre label certifie l’atteinte d’objectifs et non la bonne application de normes et standards, de type ISO par exemple.

Je suis particulièrement fière de remettre, dans quelques instants, la certification aux trois premières entreprises Chênoises qui ont atteint les objectifs contractés (Dallais SA, Carrosserie de Chêne, Lucifero Diffusione).

Durant le premier trimestre 2013, nous poursuivrons notre démarche Eco Label auprès des représentants de notre tissu économique afin d’atteindre le cap de 100 contrats d’engagement et même de le dépasser. Nous espérons aussi pouvoir certifier d’autres entreprises enrôlées.

Parallèlement, nous poursuivrons la mise en œuvre d‘une éco-carte pour nos citoyens. L’objectif étant de pouvoir la lancer à la fin de l’année 2013. Il s’agit ici d’un concept pour inciter les habitants de Chêne-Bourg à privilégier les entreprises et les commerces labellisés, à participer aux efforts entrepris et à être eux-mêmes récompensés.

J’emprunte le mot de la fin à l’écrivain et aviateur Antoine de Saint-Exupéry : « Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible. »

Mesdames et Messieurs, ENSEMBLE, nous réussirons !
Merci de votre attention.

Beatriz de Candolle
Conseillère administrative